Ils parlent de nous

FIN&TECH SUMMIT, LE RENDEZ-VOUS DE LA FINANCE ET DE LA TECH MONDIALE A BORDEAUX !

FIN&TECH SUMMIT, LE RENDEZ-VOUS DE LA FINANCE ET DE LA TECH MONDIALE A BORDEAUX !

Elles s’appuient sur les technologies les plus innovantes, révolutionnent les usages des professionnels comme du grand public, et figurent en bonne place parmi les championnes de la nouvelle économie. Gestion d’actifs, paiement instantané, transactions sécurisées ; cryptomonnaies, blockchain, openbanking, sécurité des échanges, conformité… Les champs d’application et les solutions digitales sont multiples. Et les fintechs continuent de séduire les investisseurs !

Bordeaux, place montante de la fintech

Le Fin&Tech Summit se plaçait, ces dernières semaines, dans les top 3 des événements mondiaux fintech à plus forte audience. Magnetic Bordeaux, qui soutient l’excellence des startups de Bordeaux Métropole et la structuration de la filière, est bien-sûr partenaire de ce rendez-vous majeur qui participe à l’attractivité et au rayonnement du territoire.

Bordeaux, capitale French Tech, mise sur l’innovation et les nouvelles technologies pour aborder l’avenir des services financiers. La ville accueillera, les 8 et 9 octobre 2019, le Fin&Tech Summit organisé par Montaigne Conseil. Les plus grands experts mondiaux des fintech, regtech et legaltech y croiseront leur regard et leur expertise avec l’analyse des startups fintech locales, mobilisées pour l’occasion.

Au programme notamment, des speakers de renommée internationale couvrant l’ensemble des champs de la fintech :

  • Jim Marous, top 5 des influenceurs bancaires mondiaux et contributeurs à Forbes, USA
  • Matt Elton, spécialiste des stratégies internationales regtech, co-fondateur et membre du conseil d’administration de l’Association canadienne RegTech
  • Simon Cocking, rédacteur en chef d’Irish Tech News et de Cryptocoin News
  • Danielle Guzman, responsable monde des médias sociaux et du contenu chez Mercer, USA
  • Adli Takkal Bataille, Stratégiste Bitcoin et blockchains
  • Hélène Li, co-fondatrice de GoImpact (Top 10 des influenceurs mondiaux basée à Hong-Kong)…

Retrouvez l’interview Magnetic de deux acteurs de l’écosystème local, Jean-Marc Jay, Président de BPFT, et Charles-Henri Gougerot-Duvoisin, CEO d’Obvy

Ne tardez pas pour vous inscrire ! => : https://fintechsummit.fr

Jean-Marc Jay, Président de Bordeaux Place Financière et Tertiaire (BPFT)

Comment mesurez-vous l’impact des technologies innovantes (IA, blockchain…) sur vos métiers de banquier, en particulier dans la banque de détail (services aux particuliers) ?

Dans la banque de détail, et plus largement dans les métiers du tertiaire dit supérieur qui rassemblent les membres de BPFT, nous distinguons des impacts très différents suivant la nature des activités. Ainsi pour la banque, les activités peuvent être classées en 3 catégories : transactionnelles, opérationnelles, relationnelles.

  • Les activités transactionnelles sont totalement automatisables (des virements simples ou complexes, par exemple) ; elles pourraient donc à terme être totalement automatisées, dématérialisées, sécurisées avec le développement des solutions d’intelligence artificielle ou pourraient s’appuyer sur la blockchain, entre autres.
  • Les activités opérationnelles, comme par exemple la souscription de produits d’épargne de base, seront en grande partie automatisables avec l’émergence de nouvelles fonctionnalités offertes par l’I.A. et la blockchain. Pour autant, le degré d’automatisation dépendra en grande partie de l’appropriation par le client des nouvelles technologies et de son souhait ou non d’autonomie. Nous serons donc dans des approches commerciales hybrides différenciées suivant les attentes des clients dont certains souhaiteront conserver une relation de proximité.
  • Les activités relationnelles, inhérentes à des projets de vie, l’acquisition ou la construction d’un logement par exemple, conserveront une dominante humaine avec néanmoins deux évolutions majeures. Les nouvelles technologies simplifieront l’accès à l’information et au conseil de nos équipes commerciales dans un environnement toujours plus complexe techniquement et réglementairement. Nos équipes commerciales se positionneront davantage comme des coachs dans une vision globale du parcours clients, plutôt que dans la vente pure.

Quels changements anticipez-vous à l’échéance de 2/3 ans ?

A l’horizon de 3 ans, nous devrions connaître une forte progression de l’Open banking avec la multiplication de solutions sous forme de « commodités » ou d’applications, créées par des Fintechs ou des startups que les banques pourront intégrer dans leur offre bancaire et extra-bancaire.

L’agrégation de tous les comptes bancaires par de nouveaux intervenants, associant des offres à valeur ajoutée, devrait également constituer une tendance nouvelle.

Les nouvelles technologies favorisent la simplicité, la fluidité, la disponibilité, permettant au client de gagner en autonomie quand il le souhaite.

La place de Bordeaux est-elle active dans le domaine des startups liées au domaine financier notamment ?

Bordeaux présente un « écosystème » favorable à l’installation des fintechs et plus généralement des « précurseurs » avec une université et des écoles bien positionnées, des lieux adaptés comme la Cité Numérique par exemple, la position de capitale régionale French tech… et tout un environnement qui contribue à son attractivité. Je pense que désormais il convient de raisonner au-delà de la métropole dans une vision régionale qui permet de valoriser des savoir-faire en réseau et multi-domaines d’excellence. A titre d’exemple, des passerelles peuvent être trouvées avec Niort au niveau des AssurTechs et sans doute ce que l’on appelle les Reg Techs ou LégalTech.

Charles-Henri Gougerot, CEO d’Obvy

Quelle est votre vision de l’évolution du secteur sur les dernières années ?

Il existe une dynamique forte dans ce secteur qui se structure et voit naître des initiatives puissantes, qui viennent combler de nombreux besoins pour les professionnels comme pour les particuliers. Sur le plan de la relation entre les institutions financières (banque-finance-assurance) historiques et les fintechs, regtechs, legtechs etc, l’heure n’est plus à la défiance, et les collaborations se multiplient. C’est une excellente chose ! De plus, la dynamique « open banking » initiée par de nombreux acteurs historiques enrichit les offres avec des services innovants portés par des startups agiles. La Fintech gagne en maturité, des champions émergent, d’autres continuent leur ascension.

Quels sont les impacts réels des technologies innovantes (IA, blockchain, etc.) et quelles sont vos anticipations à 2/3 ans ?

Pour le moment, je pense que tout cela reste expérimental, malgré le bruit que font ces « buzzwords ». La blockchain est pleine de promesses mais suscite la méfiance (et même la défiance, en témoigne le projet de Facebook Libra et la position du gouvernement). Elle doit encore trouver ses usages « réels » tout en montant en puissance en ce qui concerne la connaissance de la technologie. L’intelligence artificielle (IA) a aussi de magnifiques choses à offrir, mais la « force » du mot a attiré nombre de startups se targuant à tort d’être des startups de l’IA. Ces technologies sont porteuses, mais ne répondent pas aujourd’hui de manière concrète à des problématiques de masse. Encore un peu de patience et de travail !

Dans votre champ d’action, voyez-vous émerger de nouveaux acteurs, ou assistez-vous au contraire à une consolidation ?

C’est passionnant de voir l’évolution du secteur. L’heure n’est plus à l’essai, le marché est de mieux en mieux régulé (et c’est tant mieux) et les opportunités n’ont jamais été si nombreuses ! Le public commence enfin à faire « confiance » à ces jeunes et nouveaux acteurs qui gèrent ce qui est le plus précieux pour la majorité des personnes physiques ou morales : leur argent, leurs contrats, leur épargne…

Comment se positionne Obvy ?

Obvy fait partie de cette nouvelle vague, avec une promesse simple : éradiquer les arnaques. Sur des milliers de transactions, jamais une arnaque n’a été possible sur notre moyen de paiement spécialement pensé pour sécuriser les achats et ventes entre particuliers. Et d’ailleurs, notre solution sera prochainement intégrée par des acteurs historiques de la finance, à savoir des banques et des assurances. Une nouvelle occasion pour moi d’affirmer que la collaboration est la clé du succès de l’industrie financière, pour les historiques comme pour les startups !

Marathon de Bordeaux Métropole 5e édition le 26/10/19

Marathon de Bordeaux Métropole 5e édition le 26/10/19

Participez au Ociane Matmut marathon de Bordeaux Métropole !

Courir de nuit est une expérience unique. Avec un départ au coucher de soleil face au Palais de la Bourse et une arrivée au même endroit en pleine nuit bordelaise, vous allez vivre une soirée festive inoubliable ! Au coeur des monuments bordelais et ses vignobles, devant des milliers de spectateurs et au rythme de la musique, venez prendre part au Ociane Matmut Marathon de Bordeaux Métropole.

https://www.marathondebordeauxmetropole.com/

Festival CLIMAX

Festival CLIMAX

Pour la 5ème année, Darwin invite les Bordelais à se mobiliser lors de son festival Climax. Du 05 au 08/09, des conférences, des rencontres, des performances auront lieu autour du thème « L’Amazonie ou le déracinement du monde ».
Au programme, 12 conférences et de grandes personnalités telles que Raoni Metuktire, Nicolas Hulot ou Casey Camp Horinek, représentante de la nation des Ponka d’Oklahoma et activiste engagée ; mais aussi des performances artistiques, des lives, des projections, des concerts : Lou Doillon, 2manydjs, Kap Bambino, Criolo, Blackalicious…
Six projections sont prévues, dont “Haïdar, l’homme qui plante des arbres”, un documentaire sur le Sénégalais Haïdar El Ali, grande figure de l’écologie africaine ou encore “L’homme a mangé la Terre”, qui revient sur la course au progrès, à la croissance et au développement que l’homme mène depuis deux siècles.

En 2017, Climax a été récompensé par le “Prix de l’action éco-responsable”, lors des Festival Awards.
Informations pratiques et programmation : http://climaxfestival.fr
Pass 1 jour, 2 jours ou 3 jours vendus entre 35€ et 65€.

Une équipe universitaire de rugby défendra les couleurs de l’université de Bordeaux Du 16 au 25/09 lors du World University Rugby Invitation Tournament à Waseda au Japon.
Ce tournoi international est organisé tous les 4 ans et coïncide avec la Coupe du Monde de rugby, qui se tient cette année à Tokyo.
En vidéo : https://twitter.com/univbordeaux/status/1166290250718699520 

A venir :
MEDIPOLIS du 04 au 08/11, Palais des Congrès de Bordeaux + La Grande Jonction 06/11, 9h-13h, Palais des Congrès de Bordeaux

Le CHU de Bordeaux, meilleur hôpital public français !

Pour la 5ème fois depuis 1998, le CHU de Bordeaux magnétise la première place du Palmarès Le Point des 50 meilleurs hôpitaux publics. Habitué du podium (rappelez-vous nous étions humblement 2nd l’année passée et 1er depuis 2016 💪, le Centre Hospitalier Universitaire de Bordeaux (et ses 3 sites de court séjour, l’hôpital Haut-Lévêque, l’hôpital Pellegrin et l’hôpital Saint-André) confirme son excellence en termes de qualité des spécialités médicales ou chirurgicales.

Un grand bravo à l’ensemble des professionnels du CHU ! 👏 et nos chaleureuses félicitations aux équipes des CHU de Lille et Toulouse, qui remportent respectivement les lauriers de la 2ème et 3ème place sur ce podium.

La santé et la e-santé sont des domaines stratégiquement importants, objectivement performants et compétitifs pour le territoire métropolitain avec de nombreuses success stories entrepreneuriales.

De nombreuses pépites sont en effet présentes sur le territoire et concerne l’ensemble de la chaine de valeur de la santé :

  • de la formation des futurs médecins : avec par exemple Sim for Health – solution immersive, collaborative et interactive de la formation des professionnels de santé grâce à des outils de réalité virtuelle.
  • à la prescription médicamenteuse : Synapse Medecine – développement d’une plateforme d’intelligence artificielle et d’un assistant virtuel accompagnant les médecins dans leur quotidien sur leur activité de prescription.
  • en passant par la consultation numérique : Nomadeec – solution de télémédecine mobile la plus complète et intuitive pour le programmé et l’urgence.

Nous n’en citons que 3, mais nous pourrions vous en citer des dizaines d’autres !

Les synergies et collaborations entre tous les acteurs du territoire se multiplient, tant au niveau métropolitain qu’à l’échelle de la Nouvelle Aquitaine et nous aurons une belle occasion d’en fournir une nouvelle preuve à l’automne prochain. A suivre dans nos actus !

Une saison culturelle Liberté !

Une saison culturelle Liberté !

Du siècle des lumières à l’esprit de l’océan

Du 20 juin au 20 août, Bordeaux va hisser les couleurs de la « Liberté ! », s’inscrivant dans une dynamique qui, de la philosophie des Lumières, investit tous les champs de l’émancipation des êtres humains, jusqu’au surf, moins un sport de l’extrême, pratiqué sur la côte Atlantique depuis les années 1950, qu’un mode de vie, désormais fondé sur le dépassement de soi.

Au-delà des siècles et des postures qui semblent a priori les séparer, l’horizon réunit ces deux disciplines en une même vague, à la fois imprévisible et attendue – une même vague qui incarne et conditionne le sentiment de liberté.

De l’océan que défièrent Magellan ou Christophe Colomb, de l’eau symbole de la création, à l’estuaire ou aux rivières que remonte la vague frondeuse du mascaret, l’eau libératrice, à la fois fluide et puissante, est l’élément-matériau qui structure la saison culturelle 2019.

De la fête du fleuve, en ouverture, au spectacle Ex Anima du théâtre équestre Zingaro en clôture, une centaine de propositions artistiques en rythmeront la programmation. Celle-ci s’inscrit – à l’instar de la précédente saison 2017 consacrée aux paysages – au cœur des territoires, en étroite collaboration avec les acteurs et les institutions culturelles, aux côtés desquels sont invitées des personnalités artistiques amenées à confronter, à conjuguer leurs points de vue en une vision kaléidoscopique inventive, composant un laboratoire à ciel ouvert qui combine le temps, le présent et la géographie dans toute la diversité des expressions créatives.

Voir la présentation de la saison culturelle

A noter que certaines expositions jouent les prolongations pour notre plus grand plaisir !

it rains, it rains – Ruth Ewan, Capc musée d’art contemporain – jusqu’au 22 septembre
Harry Gruyaert – Rivages, Base sous-marine – jusqu’au 22 septembre
John Akomfrah – Vertigo Sea, Base sous-marine – jusqu’au 22 septembre
Martin Parr – Life’s a beach, grilles du Jardin Public – jusqu’au 24 septembre
La passion de la Liberté. Des lumières au romantisme, Galerie des Beaux-Arts – jusqu’au 13 octobre
in-servitude, arc en rêve centre d’architecture – jusqu’au 3 novembre
Rêver la ville, Bordeaux Patrimoine Mondial (Ciap) – jusqu’au 5 janvier
La déferlante surf, Musée d’Aquitaine – jusqu’au 5 janvier 2020
Memphis Plastic Field, Musée des Arts décoratifs et du Design – jusqu’au 5 janvier
Histoire de l’Art cherche personnages, Capc musée d’art contemporain – jusqu’au 2 février
Gonzalo Borondo – Merci, Temple des Chartronstous les week-ends (de 11h à 19h) jusqu’au 22 septembre

Ex Anima par Bartabas – Théatre équestre Zingaro

Ex Anima par Bartabas – Théatre équestre Zingaro

Place des Quinconces du 17 Août au 14 Septembre 2019

35 ans après sa création sur la place des Quinconces, Bartabas, artiste indomptable et imprévisible, présente Ex Anima, la dernière et ultime création du théâtre équestre Zingaro. Bordeaux, qui a vu naître son aventure mythique, le retrouve en majesté sur cette même esplanade des Quinconces, lieu historique de l’excellence et du spectacle populaire, pour 21 représentations exceptionnelles.

En recherche perpétuelle de nouvelles formes de création, Bartabas présente régulièrement des œuvres plus intimistes dont il est tout à la fois l’auteur et l’interprète. Soucieux d’une transmission artistique, il fonde par ailleurs en 2003 l’Académie équestre de Versailles, un corps de ballet unique au monde, qui se produit dans le manège de la grande Écurie royale et pour lequel il signe de nombreux spectacles chorégraphiques. Ce laboratoire du geste interroge depuis son ouverture l’enrichissement de l’art équestre par une pensée chorégraphique. Et c’est ainsi une œuvre « libérée » des hommes, Ex Anima qui incarne de manière spectaculaire la clôture de la saison Liberté !

 

Écuyer d’exception et pionnier d’une expression inédite conjuguant art équestre, musiques, danse et comédie, Bartabas a inventé et mis en scène une nouvelle forme de spectacle vivant : le théâtre équestre. En 1984, il fonde sa compagnie, Le Théâtre Équestre Zingaro, et s’installe au fort d’Aubervilliers en 1989. Ses créations – Cabaret équestre, Opéra équestre, Chimère, Éclipse, Triptyk, Loungta, Battuta, Darshan, Calacas et On achève bien les anges (Élégies) – sont à chaque fois des événements qui marquent leur époque et triomphent partout, de New York à Tokyo, d’Istanbul à Hong-Kong, de Moscou à Mexico.

Un événement produit par l’agence Côte Ouest

En savoir plus

X