Ils parlent de nous

Comment les entreprises affrontent-elles la crise ? Participez à l’enquête de La Maison de l’Emploi

Comment les entreprises affrontent-elles la crise ? Participez à l’enquête de La Maison de l’Emploi

Comment les entreprises affrontent-elles la crise sanitaire ? L’Alliance Villes Emploi et la Maison de l’Emploi mènent l’enquête ! Répondez au questionnaire.

Je réponds au questionnaire

 

A quoi sert cette enquête ?

La Maison de l’Emploi de Bordeaux poursuit activement l’accompagnement des entreprises à travers différents dispositifs tels que l’offre de services commune, le PLIE ou les clauses d’insertion.

Afin de proposer et maintenir un service de qualité à l’issue de la crise COVID19, la Maison de l’Emploi propose aux entreprises de compléter un questionnaire en ligne avant le 30 juin 2020. Cette enquête vise à permettre de :

  • recueillir des informations et avis sur les situations rencontrées, les besoins d’appui ou d’accompagnement en matière de ressources humaines ;
  • proposer des solutions adaptées aux besoins avec les partenaires institutionnels associatifs de l’emploi bordelais.

Comment sont traitées les données ?

Les réponses seront remontées à la DIRECCTE et aux autres partenaires institutionnels de façon anonyme. Elles permettront aux acteurs de l’emploi de faire le point sur les modes de gestion des crises : accès aux informations, mise en œuvre des différents dispositifs, accompagnement, difficultés, gestion ressources humaines, bonnes pratiques, besoins d’aide etc.

Accéder au questionnaire

 

Les dispositifs pour les entreprises face au COVID-19 – MAJ 04.06.20

Les dispositifs pour les entreprises face au COVID-19 – MAJ 04.06.20

Face aux incidences économiques liées à l’épidémie du Coronavirus COVID-19, le Gouvernement, les collectivités locales et les organismes consulaires ont mis en place différentes mesures pour les entreprises. Vous souhaitez connaître les aides, accéder aux documents ressources en fonction de votre situation ? 

En lien avec le Club des Entreprises de Bordeaux, les réseaux économiques locaux et en soutien aux entrepreneurs de Bordeaux Métropole,

Magnetic Bordeaux, recense les différents dispositifs à votre disposition

 

CONSIGNES GÉNÉRALES / INFORMATIONNEL

Le Gouvernement crée une plate-forme ressource pour répondre à toutes questions de la vie quotidienne des particuliers et des entreprises en période d’épidémie Covid

https://solidarite-numerique.fr/

  • Bordeaux Métropole

Bordeaux Métropole soutient ses très petites entreprises ainsi que les associations employeuses par un fonds d’urgence de soutien de 15,2 M€.

Télécharger le mode d'emploi

Le fonds est maintenant clôturé.

 

Bordeaux Métropole a mis en place une plate-forme d’information pour manger local et soutenir les producteurs locaux.
Lien : https://bit.ly/3aBQyfm

  • Ministère de l’Economie et des Finances (MINEFI)

Consignes générales et liste des aides de l’Etat pour la crise du coronavirus avec entre autres une aide jusqu’à 1500 € pour les indépendants

Lien : http://ow.ly/5xEf50yNRcs

Lien de toutes les mesures d’urgence : https://bit.ly/3dxRR0L

Plan de soutien des startups françaises :

1- Une enveloppe de 80 millions d’euros, financée par le Programme d’investissements d’avenir (PIA) et gérée par Bpifrance, afin de financer des bridges entre deux levées de fonds
2- Des prêts de trésorerie garantis par l’Etat pouvant aller spécifiquement jusqu’à deux fois la masse salariale France 2019, ou, si plus élevé, 25 % du chiffre d’affaires annuel comme pour les autres entreprises
3- Le remboursement accéléré par l’Etat des crédits d’impôt sur les sociétés restituables en 2020, dont le crédit impôt recherche (CIR) pour l’année 2019, et des crédits de TVA
4- Le versement accéléré des aides à l’innovation du PIA déjà attribuées mais non encore versées, pour un montant total estimé de 250 millions d’euros.

Lien : https://bit.ly/2WI3Oe9

Fonds de solidarité aux entreprises

Celui-ci s’adresse aux entreprises ayant subi durant le mois de mars une perte de chiffre d’affaires supérieure à 50 %, au lieu de 70 % précédemment.

Il y a deux conditions alternatives pour bénéficier de l’aide de ce fond pour le mois de Mars :

Les entreprises ont:

  1. Soit fait l’objet d’une interdiction d’accueil du public intervenue entre le 1er mars 2020 et le 31 mars 2020 ;
  2. Ou elles ont subi une perte de chiffre d’affaires d’au moins 50 % durant la période comprise entre le 1er mars 2020 et le 31 mars 2020,

Retrouvez l’ensemble des démarches et justificatifs sur la page officielle.

Lien : https://bit.ly/3dPKW3d

  • Ministère du travail

Pour répondre à toutes les questions des entreprises et des salariés en matière de mesures sanitaires au travail, de chômage partiel, de préparation de la reprise du travai, etc…

Lien : https://bit.ly/2Jy1uij

  • Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères

Plan de soutien aux entreprises françaises exportatrices en réponse à l’épidémie de Covid-19.

Il comprend 4 mesures exceptionnelles pour soutenir les entreprises exportatrices ;

    • L’octroi des garanties de l’Etat à travers  Bpifrance  pour  les  cautions et  les préfinancements de projets export  sera  renforcé  afin  de  sécuriser  la  trésorerie  des entreprises exportatrices.
    • Les assurances-prospection en cours d’exécution seront  prolongées  d’un  an, permettant une extension de la période de prospection couverte.
    • Une capacité de 2 milliards d’euros sera apportée à l’assurance-crédit export de court terme grâce à l’élargissement du dispositif de réassurance publique Cap Francexport. Ce dispositif couvrira l’ensemble des pays du globe.
    • L’accompagnement et l’information par  les  opérateurs  de  la  Team  France  Export (Business France, les Chambres de commerce et d’industrie et Bpifrance) seront renforcés.

Lien : https://bit.ly/2USEu2v

  • Mairie de Bordeaux

Communiqué officiel de la mairie de Bordeaux

Lien : https://bit.ly/3a9TqzG

  • Paiement des loyers et charges des locaux professionnels

Décret n° 2020-378 du 31 mars 2020 relatif au paiement des loyers, des factures d’eau, de gaz et d’électricité afférents aux locaux professionnels des entreprises dont l’activité est affectée par la propagation de l’épidémie de covid-19.
Lien : https://bit.ly/2X42McM 

  • CCI Bordeaux Gironde

Mise en place d’une ligne unique 05 56 79 50 00 et d’un mail pour donner des informations et conseils sur les démarches à mener auprès des différents services de l’Etat 

Enquête auprès des entrepreneurs pour recueillir et faire remonter les informations à la Direction Générale des Entreprises, la CCI France et le Ministère de l’Économie et des Finances, de l’Action et des Comptes publics.

Lien : https://bit.ly/3ajRs02

La CCI Bordeaux Gironde vient de créer un groupe de soutien dédié aux entrepreneurs et commerçants.

Lien : https://bit.ly/2WWHWMl

Leur Foire Aux Questions (F.A.Q) : https://bit.ly/3aJbt0e

  • Banque Centrale Européenne

La BCE va mobiliser 750 milliards d’euros pour soutenir la zone euro face aux conséquences du coronavirus.

Lien : http://bit.ly/3dnlguC

  • Atout France

Mesures spécifiques pour soutenir le secteur du tourisme : délivrance d’avoir plutôt que remboursement des clients pour alléger la trésorerie de nombreux professionnels du tourisme fortement impactés, et adaptation des procédures d’immatriculation, de classement et de labellisation durant la période d’urgence sanitaire.

Lien : https://bit.ly/2URbPuV

  • Synthèse des mesures d’accompagnement des activités de l’ESS par Ministère

Lien : https://bit.ly/34riuQN

  • Ministère Vie associative

Informations sur les mesures prises en faveur du tourisme associatif (en particulier la délivrance d’avoir plutôt que de remboursements)

Lien : https://bit.ly/3e5TbIB

  • Cybermalveillance.gouv

Bonnes pratiques cybersécurité pendant le covid-19

Lien :  http://bit.ly/393wmkM

 

INITIATIVES

  • Liste des entreprises bordelaises offrant leurs services

Sud-Ouest a fait un listing des entreprises de la région qui s’organisent face au COVID-19

Lien : http://bit.ly/3dd7I4z

  • French Tech Bordeaux

Le réseau French Tech Bordeaux lance un appel aux startups et aux entreprises innovantes qui apportent des solutions face aux enjeux créés par le Covid-19. Les entreprises qui peuvent apporter des solutions concrètes pour aider les citoyens, les salariés, les entreprises, l’État ou les acteurs de la santé pour faire face à cette situation sont encouragés à agir.

Le lien : https://bit.ly/3dpXIFo

French Tech Bordeaux met régulièrement à jour la liste des entreprises de l’écosystème bordelais proposant des solutions innovantes durant cette crise sanitaire pour faciliter le confinement et pour aider :

  • Les entreprises et les commerçants
  • Les collectivités
  • Les professionnels de santé
  • A garder le contact avec nos aînés
  • Les enfants à la maison

Lien : https://bit.ly/2UTgRXO

  • AFNOR

L’AFNOR met en ligne un référentiel pour la fabrication de « masques barrières ». Pensé pour les néofabricants de masques et les particuliers, il permet de concevoir un masque destiné à équiper toute la population saine face à l’épidémie de Coronavirus.

Une annexe donne également des patrons, à imprimer et à utiliser directement.

Lien : https://bit.ly/2Rad0EF

  • Digital Aquitaine

Digital Aquitaine met en ligne une veille d’information et organise des webinaires pour soutenir et accompagner les entreprises du numérique de la Région

Lien : https://bit.ly/3dPACbm

  • CPME Gironde et Nouvelle Aquitaine

Les deux CPME organisent les rendez-vous des TPE/PME et associations de Nouvelle-Aquitaine qui ont lieu 2 fois par semaine avec des spécialistes des sujets économiques, juridiques et fiscaux.

Lien : https://bit.ly/2UFbjBg

  • Douanes Françaises

Liste desmesures prises afin de garantir la fluidité des importations d’équipements de protection individuelle (masques).

Lien : https://bit.ly/3c3wp2d

Le guide pour importer des masques : https://bit.ly/362NDLo

  • Tech for Good France

Mouves et Tech for Good France mobilisent les compétences de leurs réseaux pour animer leur « help room ».

Les mardis, jeudis et vendredis retrouvez 6 rencontres digitales sur les principales problématiques identifiées la semaine précédente.

Un mercredi sur deux seront consacrés aux rencontres Confiné.e.s Connecté.e.s, permettant d’échanger entre entrepreneurs sur un territoire, de faire le point sur les dispositifs de soutien locaux, et de partager avec d’autres réseaux d’entrepreneurs engagés au niveau local.

Informations et inscriptions : https://bit.ly/2Vcn7tE

  • TeamResa

TeamResa organise des rendez-vous d’affaire en ligne et gratuit pour les entreprises de Nouvelle-Aquitaine.

Prochain RDV le 17 avril de 9h à 13h

Inscriptions : https://businessmeetings.online/

  • Ronde des quartiers de Bordeaux

La Ronde des quartiers de Bordeaux met en ligne un annuaire des plates-formes de vente en ligne gratuites pour aider les commerçants à maintenir une partie de leur activité

Lien : https://bit.ly/2JR3Qce

 

AIDES FINANCIÈRES / MESURES DE SOUTIEN

  • DGFiP / Ministère de l’action et des comptes publics

Demande de délais de paiement ou remise d’impôts auprès de la DGFiP pour les entreprises et les indépendants.

Consignes : http://ow.ly/k6Rb50yNRcu

Lien formulaire : http://bit.ly/3a1eQ29

  • Banque de France

Soutien de l’État et de la Banque de France (Médiation du crédit) pour négocier avec sa banque un rééchelonnement des crédits bancaires.

Lien : http://bit.ly/2Qs1vrL

La Banque de France aide les entreprises à mieux évaluer leur situation financière et propose un rapport d’analyse gratuit

Chaque entreprise pourra télécharger gratuitement un rapport d’analyse financière sur le site de la Banque de France sous réserve que cette dernière dispose de 2 liasses fiscales au format standard ou que l’entreprise puisse les transmettre à la Banque de France. Ce dispositif exceptionnel est destiné à toute entreprise impactée par la crise sanitaire COVID 19 et potentiellement en difficulté conjoncturelle

Lien : https://bit.ly/2V3sJqc

  • BPI France

Mobilisation de BPI France pour garantir des lignes de trésorerie bancaires dont les entreprises pourraient avoir besoin.
Le numéro de tel : 0 969 370 240

AMI : PSCPC COVID 2019

BPI France lance un appel à manifestation d’intérêt qui propose de soutenir des projets collaboratifs de recherche et développement structurants visant le développement de solutions thérapeutiques à visée préventive ou curative contre le COVID-19. Des retombées économiques et technologiques directes sous forme de nouveaux produits, services et technologies, sont attendues.

Toutes les stratégies thérapeutiques sont éligibles (vaccinales, antivirales, mixtes, etc.) ainsi que toutes les technologies (chimie, biotechnologie, intelligence artificielle et exploitation de données massives ou dispositif médical si pertinent).

Dead line : 30 septembre 2020

Lien : https://bit.ly/2wj4Fr9

Le « prêt rebond » de BPI France

Entreprises éligibles

  • PME (répondant à la définition européenne)
  • 12 mois d’activité minimum
  • Tous secteurs d’activité, sauf exclusions (les SCI, les entreprises d’intermédiation financière, les entreprises de promotion et de locations immobilières, les entreprises agricoles ayant un CA inférieur à 750 000€)

Lien : https://bit.ly/2M07VvG

  • URSSAF

Délais et facilité de paiement pour les entreprises

Lien : http://ow.ly/SOW250yNRcv

Aide financière exceptionnelle de l’URSSAF pour les indépendants

Lien : https://bit.ly/2RfudwH

L’aide exceptionnelle du CPSTI pour tous les commerçants et les artisans

 Le Conseil de protection sociale des travailleurs indépendants (U2P, CPME et MEDEF) met en place une aide pour tous les artisans et les commerçants.

L’aide correspondra au montant des cotisations de retraite complémentaire versées par les artisans et commerçants sur la base de leurs revenus de 2018 et pourra aller jusqu’à 1 250 euros. Cette aide sera versée de façon automatique par les Urssaf et ne nécessitera aucune démarche des travailleurs indépendants concernés.

  • Région Nouvelle-Aquitaine

Fonds de rebond stratégique (50 M€) et d’aide aux entreprises

Lien : http://bit.ly/2WmJY8g
Leur dispositif de soutien : https://entreprises.nouvelle-aquitaine.fr/

La Région a également posté un Appel à Manifestation d’intérêt pour les entreprises qui fournissent du matériel médical d’urgence : https://bit.ly/2wLysJ2

Un AMI régional « Recherche Innovation COVID » pour accélérer l’innovation face à la crise sanitaire.

La Région Nouvelle-Aquitaine lance un AMI pour les entreprises, établissements de santé, associations de patients, établissements publics de recherche et centres techno qui souhaitent participer aux efforts de recherche et accélérer l’innovation face à la crise du Covid19.

Lien : https://bit.ly/2VRc7Uh

BPI France & Région Nouvelle-Aquitaine proposent un prêt croissance pour les petites entreprises

 Entreprises éligibles

  • PME (répondant à la définition européenne) de 3 à 50 salariés
  • Tous secteurs d’activité, sauf exclusions (les SCI, les entreprises d’intermédiation financière, les entreprises de promotion et de locations immobilières, les entreprises agricoles ayant un CA inférieur à 750 000€)

Lien : https://bit.ly/3eTv3bL

  • Eureka | challenge covid-19

Appel aux partenariats tech internationaux face à la crise

Un nouvel appel à projet publié par l’UE dans le cadre de réponses courtes au COVID19.

Objet : projets collaboratifs entre entreprises de pays différents et ciblant en priorité les projets de développement à court-terme (3 à 12 mois), avec un lancement et déploiement rapide de la solution. Deadline : 15 mai 2020

Lien : https://bit.ly/35fL0p4

  • DIRECCTE Nouvelle-Aquitaine

Liste des mesures de soutien prises au cas par cas des entreprises qui rencontreraient des difficultés :

  • étalement des échéances sociales et/ou fiscales ;
  • obtention ou maintien d’un crédit bancaire via Bpifrance ;
  • possibilité de recourir au mécanisme de l’activité partielle ;
  • pas de pénalité en cas de retard de livraison sur les marchés publics de l’État.

Lien : http://bit.ly/3b89F0w

Adresse mail de contact : na.gestion-crise@direccte.gouv.fr

Adresse mail de secours : na-ud33.activite-partielle@direccte.gouv.fr

  • Assurance Maladie

L’assurance maladie attribue une subvention aux entreprises qui ont investi depuis le 14 mars ou comptent investir dans des équipements de protection contre le Covid19.

Lien : https://bit.ly/2WYh4uT

  • Sécurité Sociale des Indépendants

Consignes fiscales Coronavirus pour les indépendants.

Lien : http://bit.ly/2U2xroZ

La sécurité sociale pour les indépendants a mis en place une aide financière exceptionnelle COVID-19, spécifique pour les indépendants et distincte des 1500€ du fonds de solidarité.
Vous trouverez les détails et le formulaire à remplir sur le lien https://www.secu-independants.fr/action-sociale/aide-coronavirus/.

Lien pour télécharger la demande d’aide : https://bit.ly/2w3ruyM

Le formulaire complété est à adresser avec les pièces jointes demandées à l’adresse
ass-ti.aquitaine@urssaf.fr

  • Team France Export

La garantie export est un dispositif dédié pour soutenir les entreprises à l’export avec programmation de webinaires thématiques par continent.

Lien : https://bit.ly/3bLhR79

Webinaires mis en place par continents : https://bit.ly/3bQxkTg

  • CESU

Le Cesu propose aux particuliers employeurs qui le peuvent de déclarer et de verser l’intégralité de la rémunération du mois de mars à leur salarié, même si toutes les heures déclarées n’ont pas été travaillées. L’indemnisation à verser au salarié correspondra à 80 % du montant net des heures non réalisées.

Lien : https://bit.ly/3acKIB3

  • LACIPAV

Consignes liées au coronavirus pour les professions libérales.

Lien : http://ow.ly/9aif50yNRcy

  • Carpimko

La CARPIMKO a mis en place une série de mesures pour accompagner les auxiliaires médicaux et maintenir au mieux la continuité de service de retraite tout en protégeant ses salariés.

Lien : http://ow.ly/4hsc50yNRcw

  • CARMF

La CARMF vient en aide aux médecins en confinement.

Lien : http://ow.ly/Jyqs50yNRct

  • Le dispositif de chômage partiel

Pour bénéficier du dispositif, une demande d’activité partielle peut être déposée en ligne sur le site du ministère du Travail dédié au chômage partiel :

Lien : https://bit.ly/2vNCxMA

N° VERT : 0 806 000 126

  • ALCA

L’activité des professionnels des filières livre, cinéma et audiovisuel étant pleinement touchée en cette période de confinement, l’Agence culturelle de la Région Nouvelle-Aquitaine : ALCA, agence livre, cinéma et audiovisuel recense les dispositifs qui leurs sont ouverts ainsi que les actualités qui les concernent.

Retrouvez les dispositifs et engagements nationaux et régionaux ainsi que des communications ciblées vers les professionnels.

Lien : https://bit.ly/2X5wazb

 

ENTRAIDE ET ACCOMPAGNEMENT

  • 60 000 Rebonds

Tout entrepreneur qui en exprimerait le besoin peut s’adresser à l’antenne locale de 60 000 Rebonds qui le mettra en contact avec un coach bénévole de l’association : 

3h de coaching, soit 2 à 3 séances en visio ou par téléphone, seront proposées gracieusement aux entrepreneurs qui en feront la demande en précisant dans l’objet « demande de coaching d’appui ».

Lien: https://bit.ly/3beOjOS

  • Ordre des Avocats de Bordeaux 

Deux avocats spécialisés mettent leur compétence à la disposition des entreprises et des indépendants –  engagement de réponse sous 48 h :

Droit du travail : florence@bachelet-avocats.com

Droit des Affaires : c.labarriere@horaeavocats.fr

  • Association Entraide & Entrepreneurs

L’association propose un accompagnement aux entrepreneurs via différents types de conseils et d’appuis.

Lien : https://bit.ly/3ahcnka

  • Coopérative des tiers lieux

Plate-forme d’accompagnement et d’information dédiée aux tiers-lieux.

Lien : https://bit.ly/2UCNlWd

  • Les Appels à Manifestion d’Intérêt

Retrouvez l’ensemble des AMI de soutien face au COVID-19 sur cette page : https://bit.ly/2JpUPGO

 

Je télécharge tous les documents relatifs aux aides

 

Toute l’équipe Magnetic Bordeaux est actuellement en télétravail pour limiter la propagation du virus. Nous soutenons tous les entrepreneurs, salariés et indépendants de la métropole en cette période complexe.  Nous vous encourageons vivement à faire toutes les démarches nécessaires pour protéger votre activité.

Appel à projets smart city pour améliorer la vie urbaine

Appel à projets smart city pour améliorer la vie urbaine

L’innovation au service des usages pour améliorer la vie urbaine

Dans un contexte de crise sanitaire qui bouleverse les esprits et la manière dont nous vivons ensemble, les villes sont aujourd’hui au coeur de multiples interrogations. Face à la concentration des populations dans les espaces urbains, de nouveaux modèles sont à imaginer.

Développer des villes intelligentes est la priorité. Rendre la ville économiquement compétitive, agile, durable tout en restant agréable pour les habitants, sont les enjeux d’aujourd’hui.

C’est dans ce cadre que Bordeaux Technowest, Technopole de la Métropole bordelaise, lance en partenariat avec Magnetic Bordeaux son appel à projets qui aura vocation à sélectionner des startups dont les projets seront accompagnés par Bordeaux Technowest. Elles intégreront l’un des 7 sites de la Technopole (Aeroparc, Ecoparc, Newton, Copernic, La Source, L’ E-Choppe, La Place).

L’ appel à projets se découpe en 4 thématiques phares 

  • La mobilité : pour une ville décarbonnée et verte, l’enjeu est de développer de nouvelles mobilités, à l’intérieur des villes mais également vers les territoires.
  • L’écologie urbaine : comment développer une agriculture urbaine, proposer les alternatives énergétiques, ou améliorer la qualité de l’air et la gestion des déchets ?
  • La ville inclusive et solidaire : favoriser les circuits courts, améliorer les solidarités notamment envers les personnes fragiles et dépendantes, assurer la cohésion de la métropole et des territoires périphériques.
  • Les lieux pour vivre et travailler : construire une ville qui a la capacité de s’adapter aux événements extérieurs et imprévus, optimiser les moyens existants, les équipements et les infrastructures, informer et protéger la population, et s’adapter à l’afflux touristique. Des nouveaux modèles de consommation s’imposent.

 

3 prix seront attribués : prix Innovation, prix Coup de Coeur, prix Partenaires.

Tous les prix comprennent 6 mois d’accompagnement par les coachs de la Technopole ainsi que 6 mois d’hébergement sur un des sites ainsi que des dotations financières de nos partenaires.

Les dossiers seront examinés par un jury d’experts des entreprises partenaires et des acteurs du territoire associés à la démarche de la technopole et engagés sur la Smart City, (Bordeaux Métropole, La Nouvelle-Aquitaine, la mairie de Bègles, Altarea Cogedim, Bordeaux Métropole Energie, Engie, Aéroport de Bordeaux, D Enedis, IFPEN, Colas, Domofrance, Engie, Pichet, EDF, Bouygues Construction, LinkCity, Cassous, Suez, Keolis, Bouygues Energies & Services, Impulse Partners, La French Tech Bordeaux, Magnetic Bordeaux..)

 

Clôture des candidatures: le 10 juillet 2020.

 

Pour postuler => Cliquez ici

 

Déconfinement : employeurs, flexibilisez les horaires de travail

Déconfinement : employeurs, flexibilisez les horaires de travail

Déconfinement : employeurs, flexibilisez les horaires de travail pour éviter la saturation des transports en commun

L’affluence dans les transports en commun est un enjeu important du déconfinement. Si votre entreprise n’est pas en mesure de privilégier le télétravail au moins jusqu’à l’été, conformément aux recommandations du ministère du Travail, permettre la reprise en présentiel tout en garantissant la sécurité des personnes représente un défi important.

Pour y faire face, les entreprises et les collectivités sont appelées à la souplesse, en déployant des solutions permettant de limiter les interactions physiques durant les trajets domicile-travail : plans de déplacements inter-entreprises, développement des modes de transport alternatifs (aménagements cyclables, marche, covoiturage…).

Employeurs et entreprises, un moyen d’agir consiste à élargir les plages horaires d’arrivée et de départ des salariés. Une solution transitoire qui contribue à diminuer la promiscuité dans les transports et assurer le respect des règles de distanciation sociale entre les passagers.

Ensemble, combinons les solutions afin d’éviter la congestion des transports en commun en heures de pointe !

CONFINÉS DE L’AVANT – Pascal Joguet, co-fondateur nous parle de sa campagne de financement participatif

CONFINÉS DE L’AVANT – Pascal Joguet, co-fondateur nous parle de sa campagne de financement participatif

En ces temps incertains, il nous semble encore plus important de soutenir les acteurs de l’économie bordelaise, qui continuent d’avancer et préparent la reprise économique.

Aujourd’hui, nous partageons notre discussion avec Pascal Joguet, co-fondateur et CEO de Joué, startup de la pépinière Le Campement, de la Ville de Bordeaux (située au sein de Darwin) et qui s’apprête à lancer sa deuxième campagne de crowdfunding sur Kickstarter le 28 Avril.

La capture de cet instant s’est bien entendu faite par téléphone, dans le respect des règles sanitaires.

Où es-tu actuellement ?

Je suis en confinement dans l’entre-deux-mers avec ma femme et mes enfants. Je travaille donc à distance, avec mes collaborateurs, mais ça ne change pas vraiment notre organisation. Nous sommes une petite dizaine à travailler sur le projet actuel de Joué (NDLR : la campagne de crowdfunding kickstarter lancée le 28 Avril). On a toujours plus ou moins été en télétravail car nous sommes une équipe ‘‘éclatée’’ : il y en a Paris, Marseille ou Bordeaux, un collaborateur qui fait un tour du monde dans son camion, d’autres à San Francisco ou Los Angeles…

Le projet d’entreprise s’est dès le début structuré comme ça car ça a plein de vertus. Ça donne plus d’autonomie et de responsabilité à chaque personne. Quand on fait une réunion, on en sort chacun avec une liste de choses à faire. Après les gens s’organisent comme ils veulent, s’ils préfèrent travailler la nuit, moi je m’en fiche !

C’est quoi le quotidien d’un des co-fondateurs de Joué en plein confinement ?

Notre fonds de commerce étant la vente de hardware surtout à l’international, tout s’est arrêté du jour au lendemain. On est directement touché par cette crise et les appels aux banques et à la BPI sont devenus notre quotidien, en plus de préparer le lancement de notre campagne kickstarter.

C’est compliqué de décaler les choses d’un mois (NDLR : la campagne de crowdfunding devait initialement être lancée fin Mars), avec tous les partenaires, mais du coup on essaie de mieux faire, mieux parler de notre produit, mieux le présenter, faire ressortir les côtés bénéfiques : toute notre démarche responsable, durable mais surtout l’importance de se développer personnellement.

Cette crise permet aussi de se re-poser des questions sur la réalité dans laquelle on est. On re-donne la place au temps qui ne sert à rien, à l’oisiveté, au droit de flâner, à la pratique des arts… Tu re-balances ton temps de vie différemment.

joué-musique-bordeaux

L’idée de Joué est née dans ce même type de situation il y a 5 ans, lorsque j’étais à la fin d’un cycle entreprenarial, entre 2 projets. Le fait de se retrouver seul, en pleine réflexion, avec cette envie de ralentir. Le rythme dans nos vies est extrèmement rapide, sans cesse sollicités, connectés constamment. Le fait de se retrouver seul, ça créée une autre forme de relation, d’intimité et provoque une certaine envie de ralentir. Aujourd’hui, cette pause obligatoire, imposée par la nature, va changer les esprits… Pas forcément de manière consciente. Mais ça va changer les règles. Ce sont les crises comme ça qui viennent provoquer ce genre de réflexion.

Également, on le voit, la crise ramène de l’humanité dans les échanges, il y a un mélange beaucoup plus étroit entre vie professionnelle et vie privée et ça c’est inédit, ça oblige chacun à révéler plus ouvertement qui il est vraiment, c’est le côté positif de la crise.

Et notre produit renoue avec ça. Avoir un projet artistique, développer sa part créative, c’est fondamental pour l’être humain. Et il se trouve qu’avec Joué, nous avons une proposition pertinente sur le sujet qui reste le grand oublié de nos sociétés contemporaines technologiques et productivistes.

Au bout du bout, ça ne pouvait pas être le meilleur moment pour lancer notre campagne de financement participatif, en terme de sens tout du moins. Quand tu joues avec nos instruments, c’est comme une bulle dans ta journée, un moment où tu t’évades du quotidien bruyant pour découvrir ta part créative à toi, dans ton intimité.

Et puis je t’avoue qu’aujourd’hui, ça me fait quand même du bien de ne plus voir d’avion dans le ciel, d’entendre à nouveau les oiseaux le matin sans le bruit incessant des voitures en arrière fond !

Puisqu’il y a moins de bruit humains, il y a plus de place pour le chant de la nature, et en écho plus de place dans nos vies pour la pratique des arts.

Et si on parlait de ce qui vous mobilise aujourd’hui : votre campagne Kickstarter vous permettant de produire les produits Joué et de les distribuer aux quatre coins du globe.

La campagne de financement participatif Kickstarter commence le 28 Avril par une conférence de presse aux USA et initialement prévue en ligne. C’est drôle, c’est pile poil dans le ton !

Kickstarter limitant les campagnes à 40 jours, nous allons poursuivre la campagne sur Indiegogo et Makuhake, la dernière étant également une plateforme de financement participatif, mais au Japon. Ça permettra aux gens intéressés de faire des réservations supplémentaires pendant un temps plus long.

Sur les plateformes, nous proposons nos produits avec une réduction de 35% par rapport au prix initial. Les pré-réservations financent ainsi la fabrication du produit.

joué-startup-bordeaux

Également, on va en profiter pour partager des vidéos de notre communauté, mais avec la fermeture des frontières, notre plan initial est un peu tombé à l’eau. A la base, on devait faire essayer les 3 prototypes d’instruments dont nous disposons à des personnes intéressées, quelque soit le pays ou continent. Mais finalement, nous allons organiser un système de prêt aux familles bordelaises, aux amis, aux personnes dans notre entourage ou qui auraient envie de pouvoir essayer l’instrument et nous transmettre sa vidéo. On va jouer la carte du local !

Et tu vois, ça continue de faire sens car le local est au cœur de notre proposition. La fabrication se passe en Dordogne, la carte électronique est également faite en Dordogne. Cette proximité crée du lien social qui n’est pas possible si l’on est trop éloigné géographiquement. C’était très important pour nous de faire vivre l’humain même au travers de la chaîne de fabrication.

Le lien avec nos communautés fait également partie de Joué. Dans nos supports, nos vidéos, nous essayons de plus en plus de montrer les gens. Quand d’autres marques se focaliseraient sur leur produit, nous ce qui nous intéresse, c’est de voir leurs réactions, leurs émotions.

C’est une super transition ! On voit en effet que beaucoup de personnes publient des vidéos dans lesquelles elles jouent avec les instruments Joué. Vous disposez déjà d’une communauté !

Oui c’est vrai. Sur notre premier instrument, celui destiné à une communauté de professionnels, nous avons mis en place un système rotatif d’essai des instruments. C’est un système de réservation qui permet d’expérimenter l’instrument pendant un temps donné, puis de l’envoyer à une autre personne qui en jouera à son tour. Ces personnes ont pu expérimenter les claviers et en ont fait des vidéos. Ce sont des personnes qui ont souvent déjà des objets musicaux, des instruments. La vraie nouveauté avec notre prochaine campagne, c’est que nous allons pouvoir proposer nos instruments à une communauté plus grand public, de non professionnels, à tout le monde en fait.

Quelques artistes utilisent ou ont pu essayer nos produits ; parmi eux, Laurent de Wilde (pianiste de jazz), Etienne de Crécy(DJ), Rone (musicien) l’a utilisé en 2019 pour un concert salle Wagram à Paris…

Si aujourd’hui on te disait que tu peux avoir accès à n’importe quel artiste, quelles seraient tes collaborations rêvées ?

Tes collab’ rêvées ? Elle est compliquée ta question. Effectivement, ça me plairait que les artistes très en vue veuillent utiliser nos instruments en tant qu ambassadeurs.

Nous travaillons déjà avec Arabian Prince à L.A, l’un des fondateurs de NWA avec Ice-Cube et Dr Dre amis si je devais en choisir une, ce serait probablement Billie Eilish.  La musique ça s’apprend par mimétisme, par l’expérimentation.  Les gamins ils ont juste envie de jouer ce qu’ils entendent. Ma fille apprend Bad Guy de Billie Eilish avec le Joué parce que ça résonne pour elle. C’est intéressant car ça met une vraie joie dans la pratique ce qui n’est pas si courant dans la pratique instrumentale classique.

Est-ce que tu souhaites ajouter quelque chose ?

Oui, je suis super heureux d’être à Bordeaux. Je suis ici depuis 2002 et à l’époque, ça n’avait rien à voir. On se sentait seul, l’écosystème était inexistant. J’ai vu la ville changer, je vois la dynamique qu’elle a aujourd’hui. Il y a de l’activité, de l’animation, un vrai mélange de professionnels.  Maintenant, monter une entreprise depuis Bordeaux, c’est possible… En n’étant pas frileux d’ouvrir une succursale à Los Angeles.  Ça n’était pas possible, c’est devenu possible. Grâce à vous et toutes ces institutions qui font bouger les choses, il y a de l’énergie.

Pour soutenir Joué, c’est ici

Leur Facebook

Leur Chaîne Youtube

Leur Instagram

La CCI Bordeaux Gironde se mobilise

La CCI Bordeaux Gironde se mobilise

La Chambre de Commerce et d’industrie Bordeaux Gironde, membre fondateur de la marque partagée Magnetic Bordeaux, a adapté son fonctionnement en cette période de crise sanitaire.

La CCI souhaite garantir la protection de ses collaborateurs (la santé étant une priorité absolue) et la qualité de services et de conseils porté à ses clients.

Pour soutenir l’ensemble des entreprises et des acteurs économiques confrontés à cette crise majeure, leurs équipes comme les nôtres travaillent à distance.

Les équipes de la CCI sont néanmoins plus que jamais joignable par email : contact@bordeauxgironde.cci.fr

Leurs conseillers répondront précisément à toutes les questions posées et se mettent au service des entrepreneurs et indépendants via une équipe de 40 collaborateurs mobilisés et une relation étroite avec tous les acteurs économiques du territoire !

 

En clair, si vous êtes travailleur indépendant ou chef d’entreprise et que vous avez des questions sur d’éventuelles démarches, vous pouvez les joindre par ce biais. Un conseiller vous rappellera systématiquement pour répondre à vos besoins.

 

Les différents acteurs économiques du territoire mettent tout en œuvre pour vous accompagner dans cette crise sanitaire sans précédent et partager les moyens d’atténuer ses impact sur notre économie.

#COVID19 : adoptons les bons gestes !

#COVID19 : adoptons les bons gestes !

Entrepreneurs, indépendants, actifs, habitants de Bordeaux Métropole… La période de confinement imposée par la crise sanitaire impacte votre activité. Les équipes de Magnetic Bordeaux, en télétravail, restent présentes pour vous accompagner.

 

Pour ralentir la propagation de la maladie, ayez les bons réflexes :

 

  • Limitez vos sorties aux déplacements strictement nécessaires (déplacements domicile-travail indispensables, déplacements pour motif familial impérieux, santé, alimentaire et achats de première nécessité, exercice physique limité au périmètre proche de chez vous…), muni de votre attestation de déplacement dérogatoire imprimée, et de votre carte d’identité.
  • A noter : depuis le 19 mars, les déplacements sont désormais également interdits sur les plages, plans d’eau, chemins, sentiers, forêts et parcs situés sur le littoral. Les quais de Bordeaux sont désormais également interdits d’accès.

 

Adoptez systématiquement les gestes barrières :

  • Respectez les distances sociales, évitez tout contact social rapproché
  • Lavez-vous les mains très régulièrement
  • Evitez de toucher votre visage
  • Toussez dans votre coude
  • Utilisez des mouchoirs à usage unique

 

Enfin,

  • Evitez les anti-inflammatoires
  • Respectez le confinement de toute personne présentant des symptômes
  • Ne composez le 15 qu’en cas de symptômes sévères ; à défaut, adressez-vous à votre médecin traitant.

 

Ensemble, soyons solidaires et civiques, respectons les consignes du Gouvernement et n’oublions pas : rester chez soi, cela sauve des vies !

 

Plus d’infos sur gouvernement.fr.

 

Entreprise, organismes et collectivités vous disposez de masques de protection ?

L’ARS lance un appel de solidarité auprès des entreprises pour collecter des stocks de masques chirurgicaux/2R ou FFP2 (y compris périmés) afin de faire face aux tensions d’approvisionnement dans le secteur sanitaire et social.

Les organismes et collectivités susceptibles de mettre des masques à disposition peuvent se signaler via ce lien : https://bit.ly/3b7Mrro

 

Bordeaux et nulle part ailleurs – Iris & Octave : focus sur un modele qui bouscule les codes

Bordeaux et nulle part ailleurs – Iris & Octave : focus sur un modele qui bouscule les codes

Iris & Octave est un concept store hybride et expérientiel ouvert depuis le mois d’Août 2019, en plein cœur de Bordeaux, place Tourny.

Si vous pensiez trouver un magasin traditionnel, détrompez-vous !

Non seulement, Iris & Octave propose une offre liée à l’optique et à l’audition mais surtout il casse les codes en mettant au cœur de son modèle innovant l’expérimentation à 360°.

Imaginez-vous un samedi matin, place Tourny, avec un petit rayon de soleil qui vous réchauffe. Vous pensiez pousser la porte de la boutique pour refaire des lunettes à votre vue ou vous équiper d’un appareil auditif, mais là… Surprise !  Tout est pensé comme une expérience immersive, bousculant nos sens et permettant de comprendre et apprendre.

Dès l’entrée, on vous invite littéralement à toucher (quand en général, il est d’usage de stopper la frénésie de nos enfants) et à jouer avec des tablettes : grand écran tactile mettant en avant des illusions d’optique, tablettes en bois utilisant la technologie de la réalité augmentée afin de mieux de comprendre les problèmes de vision et les effets des corrections appliquées.

Fablab-Iris-&-Octave-Magnetic-Bordeaux

experimentation-360°-Iris-&-Octave

L’expérimentation se poursuit sur les 3 étages du concept store.

Vous pouvez bien entendu choisir une des nombreuses montures conseillées, dont les marques européennes responsables sont à l’honneur, mais surtout vous laisser embarquer au sous-sol du concept store, où se trouve rien de moins qu’un véritable FabLab !

Tout est mis à disposition pour fabriquer vous-même votre monture : fraiseuse numérique, découpe laser, ponceuse… Vous pouvez vous laisser aller à une expérimentation libre. Fabriquer votre monture et utiliser le reste de la matière première pour faire de jolies boucles d’oreille; Créer l’écuelle de votre chat ou encore un modèle de lampe rétro-éclairée,… Vous pouvez repousser les limites de votre créativité !

Pour ce qui est de la matière première, chez Iris & Octave, vous pouvez l’apporter ou utiliser celles mises à la vente (bois, plastique recyclé, Scalite®, corne…)

« Un client a par exemple réalisé ses montures dans une ancienne planche de skateboard. » précise Sylvain Figerou, fondateur et CEO d’Iris & Octave.

Le dernier étage est l’étage le plus immersif. L’accueil se fait par une charmante illusion sonore sur fond de goutte d’eau. Puis une « douche sonore » bouscule doucement votre perception auditive. Des ateliers ludiques sur les sens, à destination des enfants, sont organisés régulièrement.

« Il y a toujours quelque chose en développement » nous précise-t-on.

Puis nous visitons l’intérieur d’un oeil et d’une oreille grâce au casque de réalité augmentée Hololens. (Développé par la société bordelaise Immersion, leader européen de la réalité augmentée.)

 

Fablab-bordeaux-tourny

 

Le concept store expérientiel s’intègre pleinement dans l’économie circulaire. Il favorisant l’utilisation de matériaux responsables, le circuit le plus court via des partenariats ou collaborations avec des entreprises locales.

La démarche de Iris & Octave se veut nécessairement écologique et responsable :

  • La société française Sea2see permet à Iris & Octave de proposer des montures fabriquées à partir d’un matériau plastique recyclé, 100% composé des filets de pêche et des cordages abandonnés, collectés par les communautés de pêche des Côtes Espagnoles (sea2see.org).
  • Le concept store s’est aussi entouré de la société de Bayonne : Scale. Celle-ci prônant l’urgence de concevoir des matériaux assimilables par le vivant. Scale a mis en place la Scalite®, matière conçue à base d’écaille de poissons. Ce produit de la filière pêche abondant, renouvelable et peu valorisé jusqu’à aujourd’hui (scale.vision.fr) permet de fabriquer toutes sortes d’objets, directement dans le FabLab d’Iris & Octave.
  • De nombreuses collaborations avec des entreprises locales et françaises sont privilégiées : Immersion, Scale, Sea2see…

Pour Magnetic Bordeaux, impossible de ne pas mettre en avant une telle initiative aussi « disruptive », et innovante qui réinventent les codes et notre façon de voir les choses.  Une nouvelle adresse au cœur de Bordeaux à découvrir dans tous les sens !

 

Iris & Octave
3 place Tourny, 33 000 Bordeaux
Boutique : irisetoctave.com
Fablab :
lafabriquedessens.com
Facebook :
@IrisetOctave
LinkedIn :
@irisetoctave

Connaissez-vous les acteurs de l’industrie de l’animation et du jeu vidéo de Bordeaux ?

Connaissez-vous les acteurs de l’industrie de l’animation et du jeu vidéo de Bordeaux ?

Bordeaux et sa région attirent toujours plus de talents de l’économie créative. 3e ville derrière Paris et Lyon en termes de création de jeux vidéo, 3ème région pour le tournage de longs métrages et séries télévisées… Bordeaux est définitivement une ville de cinéma, avec un focus particulier sur l’animation et le jeu vidéo.

Implantés à Bordeaux et/ou Angoulême, ils sont les fleurons d’un écosystème en plein essor, incarnant le potentiel créatif et innovant du territoire, produisant chaque année de nouveaux succès. Participant chaque année au forum Cartoon Movie pour présenter leurs projets ou à travers la séquence « Cartoon Games & transmedia », ils déclinent leurs dernières réalisations.

Découvrez les acteurs locaux de l'industrie de l'animation et du jeu vidéo !

 Le saviez-vous ?

L’animation française s’exporte bien ! Premier genre vendu à l’étranger, le cinéma d’animation a quintuplé sa production depuis 1999. Avec 75 M€ de programmes d’animation français vendus à l’international, la France, dont les deux-tiers de films d’animation s’exportent, représente plus d’un tiers de la production européenne et se classe dans le top 4 mondial. Quant au jeu vidéo, filière historique à Bordeaux depuis l’aventure Kalisto, il présente depuis 2017 au niveau national une croissance à deux chiffres.

L’économie bordelaise a tout à gagner à saisir les opportunités pour permettre à ses acteurs créatifs de déployer leur potentiel dans le monde. Et ce n’est pas le studio Asobo, qui vient d’obtenir en mars 2020 le Le Pégase du meilleur jeu vidéo français pour « A Plague Tale », édité par Focus Home Interactive, qui démentira !

Bordeaux, place forte du jeu vidéo

Territoire historique d’implantation de sociétés majeures du jeu vidéo depuis l’aventure Kalisto, Bordeaux attire et accueille de nouveaux acteurs de poids dans le numérique et l’économie créative :

  • Capitale French Tech Bordeaux
  • De grands événements : La Grande Jonction / Cartoon Movie / Cartoon Games and Transmedia / – Indie Game Factory (IGF) / – Festival Animasia (25 000 visiteurs) / Bordeaux Geek Festival (30 000 visiteurs)
  •  117 entreprises de jeux vidéo implantées en Nouvelle-Aquitaine
  •   5 écoles spécialisées en jeux vidéo à Bordeaux
  • 2ème région française du secteur après l’Ile-de-France
  •  150 emplois créés par Ubisoft depuis son implantation en 2017
  •  1,5 million : le nombre de ventes du jeu Dead Cells, « l’un des meilleurs jeux indépendants de l’année 2018 », réalisé par le studio Twin à Bordeaux.
  • 80% du chiffre d’affaires réalisé à l’international.

    Bordeaux a le vent en poupe !

    Ces dernières années ont vu se succéder les implantations de studios de jeux vidéo à Bordeaux (Ubisoft, CCCP, Big Bad Wolf, Un Je Ne Sais Quoi …), formant une constellation fertile pour la création. L’écosystème bordelais se démarque avec le lancement de produits accueillis avec succès par le public ! Dead Cells, Northgard, Seers Isle, A Plague Tale…. Autant de succès pour des projets nés à Bordeaux. Autre exemple, le studio CCCP, l’un des leaders du serious game en France récemment implanté à Bordeaux, a lancé en mars 2019 Romanica, premier jeu vidéo développé avec le Ministère de la Culture.

    Grâce à un maillage de studios de développement et de formations de qualité, l’écosystème se projette dans la structuration d’une filière d’excellence porteuse d’emplois et d’innovation. La fédération des acteurs locaux du jeu vidéo Bordeaux Games compte désormais 66 adhérents. Le secteur représente plus de 500 emplois et 50 M€ de chiffre d’affaires.

Le festival du film d’animation Animation First, rendez-vous des industries créatives

Le festival du film d’animation Animation First, rendez-vous des industries créatives

Magnetic Bordeaux est partenaire du festival organisé par le FIAF à New-York du 07 au 09 février 2020.

Le festival célèbre le rôle éminent de la France en matière de production de films animés, offrant l’opportunité de mettre l’accent sur l’industrie de l’animation bordelaise.

La programmation d’Animation First couvre les films et projets d’animation, les démonstrations de jeux vidéo et réunit des panels avec des réalisateurs et producteurs exécutifs. L’objectif est de donner à voir l’ingénuité et la diversité des studios et écoles d’animation français, renommés au niveau mondial.

L’invité d’honneur de l’édition 2020 est Jean-François Laguionie, réalisateur – notamment – de The Prince’s Voyage (2019) et de Louise by the Shore (2016).

Parmi les personnalités présentes à cette édition, sont annoncés les producteurs de Prima Linea (Angoulême) accompagnés du réalisateur Lorenzo Mattotti, qui présentera « La fameuse invasion des ours de Sicile » ; mais aussi Jean-François Szlapka, CEO de Solidanim, auteur d’un masterclass sur les effets spéciaux de « Notre-Dame : l’épreuve des siècles » produit par France 2, dont Solidanim a réalisé une grande partie de la motion capture. L’animation bordelaise sera également représentée par Marmita Films, producteur de « L’extraordinaire Voyage de Marona ».
Animation First, grand rendez-vous du FIAF, est une occasion unique de faire rayonner Bordeaux à l’international, offrant un voyage à travers la découverte, l’imagination et le meilleur de la création française !

L’occasion de donner la parole aux représentants bordelais qui seront présents.

 

Jeu vidéo : « A Plague Tale : Innocence », présent à Animation First

A Plague Tale: Innocence est un jeu vidéo d’action et d’aventure édité par Focus Home Interactive et développé par Asobo Studio à Bordeaux. Depuis sa sortie en mai 2019, il est distribué dans le monde entier.

Questions à Asobo Studio.

Quelle est votre actualité 2020 et quelle sera la place de « A Plague Tale » à Animation First ?

Asobo Studio, 1er développeur indépendant français de jeux sur consoles et PC, compte aujourd’hui 180 talents qui sont la force vive de notre entreprise :

Suite au succès de « A Plague Tale :  Innocence « sorti en mai 2019, une seconde collaboration est en préparation avec Focus Home Interactive autour d’une nouvelle création originale confirmée mais encore non annoncée !

Le très attendu Microsoft Flight Simulator publié par Microsoft sera proposé aux fans d’aviation et de grands espaces dans le courant de l’année 2020. Enfin plusieurs applications au service de grandes entreprises sur HoloLens sont en cours de réalisation avec la division « réalité mixte » du Studio, HoloForge Interactive.

En quoi Animation First est important pour Asobo au regard de ses projets à l’international, particulièrement à destination des US ?

Etre présents sur Animation First est un honneur pour l’équipe d’Asobo Studio et un vrai rendez-vous culturel à la rencontre du public nord-américain. C’est une opportunité de promouvoir le savoir-faire et l’originalité française.

C’est surtout pour nous une nouvelle occasion de faire découvrir une histoire émouvante, maintes fois nominée et récompensée, qui a marqué des milliers de joueurs à travers le monde.

En quoi Bordeaux a toute sa place à New York? Quelles sont les perspectives pour l’animation et le jeu vidéo sur ce marché ?

La région de Bordeaux s’inscrit comme l’un des viviers de talents français les plus florissants pour le jeu vidéo. Dans un marché concurrentiel fort, l’innovation et la surprise viennent souvent des jeux indépendants. Montrer la richesse de ce que l’écosystème bordelais propose peut surprendre, avec des jeux au rayonnement mondial qui ne sont pas toujours identifiés comme issus de la région Nouvelle Aquitaine (A Plague Tale d’Asobo Studio, Dead Cells de Motion Twin, Northgard  de Shiro Games, le nouveau studio d’Ubisoft…)

 

« Bordeaux a toute sa place sur la scène internationale »
Questions à Jean-François Szlapka, CEO de Solidanim

« Avatar », « Rogue One », « Croc-Blanc », « Alice », « Sante et Cie »… Le point commun de tous ces succès ? Leurs effets spéciaux ont été confiés à Solidanim, le studio le plus connu aux Etats-Unis pour sa technologie révolutionnaire Solidrack et son expertise en matière de motion capture. Son CEO Jean-François Szlapka présentera à Animation First sa dernière réalisation « Notre Dame de Paris, l’épreuve des siècles », un docu-fiction exceptionnel conté par Sophie Marceau. Un acteur de choix pour mettre en lumière la place bordelaise en matière d’innovation technologique dans l’animation et l’audiovisuel.

Pouvez-vous nous en dire plus sur votre actualité 2020 ?
Animation First est l’occasion pour moi de détailler mon implication sur « Notre Dame de Paris ». J’ai supervisé l’ensemble de la fabrication de la partie animation du film, soit environ 50 minutes sur les 90 minutes du film, à commencer par les story-boards jusqu’à la livraison des plans avant colorisation et rendu. Cette dernière étape a été faite par la société Circus basée à Paris.
J’ai notamment dû trouver des solutions techniques et artistiques pour fabriquer la profusion de décors et de personnages présents à l’image (plus de 50 décors, 130 personnages, 300 objets ont été modélisés) car le film a fait le pari ambitieux de raconter l’histoire complète de la cathédrale, scindée en quatre époques principales : 12e, 13e, 18e et 19e siècle.
Le FIAF nous permet d’avoir une visibilité outre-atlantique sur des sujets dont les américains sont friands, à savoir les documentaires historiques. Par ailleurs, en tant que festival d’animation, cela permet de faire des rencontres professionnelles pouvant aboutir à de futures collaborations. New York est une plaque tournante culturelle à la fois tournée vers les US mais aussi vers l’Europe, ce qui peut générer des mélanges intéressants et inattendus.

En quoi Bordeaux a toute sa place à Animation First et dans le monde de l’animation ?
Bordeaux, en tant que ville qui mise désormais depuis plusieurs années sur le développement de sa filière Cinéma et Animation, a toute sa place dans des événements internationaux de ce style. Nous sommes bien placés pour pouvoir en parler car SolidAnim a fait le pari depuis presque 3 ans d’y installer son siège, auparavant en région parisienne. En plus d’un changement de cadre de vie plus agréable, la ville attire des talents qui n’ont plus envie de vivre dans la capitale, On constate aussi que des français partis travailler à l’étranger préféreront revenir à Bordeaux pour les mêmes raisons, pour s’installer à nouveau en France.

Travaillez-vous déjà à d’autres projets ?
Je suis en train de mettre en place la chaîne de fabrication d’une série d’animation 3D basée sur l’univers de « Tara Duncan », la série littéraire de fantasy à succès de l’auteure Sophie Audouin-Mamikonian.

X