Ils parlent de nous

Le festival du film d’animation Animation First, rendez-vous des industries créatives

Le festival du film d’animation Animation First, rendez-vous des industries créatives

Magnetic Bordeaux est partenaire du festival organisé par le FIAF à New-York du 07 au 09 février 2020.

Le festival célèbre le rôle éminent de la France en matière de production de films animés, offrant l’opportunité de mettre l’accent sur l’industrie de l’animation bordelaise.

La programmation d’Animation First couvre les films et projets d’animation, les démonstrations de jeux vidéo et réunit des panels avec des réalisateurs et producteurs exécutifs. L’objectif est de donner à voir l’ingénuité et la diversité des studios et écoles d’animation français, renommés au niveau mondial.

L’invité d’honneur de l’édition 2020 est Jean-François Laguionie, réalisateur – notamment – de The Prince’s Voyage (2019) et de Louise by the Shore (2016).

Parmi les personnalités présentes à cette édition, sont annoncés les producteurs de Prima Linea (Angoulême) accompagnés du réalisateur Lorenzo Mattotti, qui présentera « La fameuse invasion des ours de Sicile » ; mais aussi Jean-François Szlapka, CEO de Solidanim, auteur d’un masterclass sur les effets spéciaux de « Notre-Dame : l’épreuve des siècles » produit par France 2, dont Solidanim a réalisé une grande partie de la motion capture. L’animation bordelaise sera également représentée par Marmita Films, producteur de « L’extraordinaire Voyage de Marona ».
Animation First, grand rendez-vous du FIAF, est une occasion unique de faire rayonner Bordeaux à l’international, offrant un voyage à travers la découverte, l’imagination et le meilleur de la création française !

L’occasion de donner la parole aux représentants bordelais qui seront présents.

 

Jeu vidéo : « A Plague Tale : Innocence », présent à Animation First

A Plague Tale: Innocence est un jeu vidéo d’action et d’aventure édité par Focus Home Interactive et développé par Asobo Studio à Bordeaux. Depuis sa sortie en mai 2019, il est distribué dans le monde entier.

Questions à Asobo Studio.

Quelle est votre actualité 2020 et quelle sera la place de « A Plague Tale » à Animation First ?

Asobo Studio, 1er développeur indépendant français de jeux sur consoles et PC, compte aujourd’hui 180 talents qui sont la force vive de notre entreprise :

Suite au succès de « A Plague Tale :  Innocence « sorti en mai 2019, une seconde collaboration est en préparation avec Focus Home Interactive autour d’une nouvelle création originale confirmée mais encore non annoncée !

Le très attendu Microsoft Flight Simulator publié par Microsoft sera proposé aux fans d’aviation et de grands espaces dans le courant de l’année 2020. Enfin plusieurs applications au service de grandes entreprises sur HoloLens sont en cours de réalisation avec la division « réalité mixte » du Studio, HoloForge Interactive.

En quoi Animation First est important pour Asobo au regard de ses projets à l’international, particulièrement à destination des US ?

Etre présents sur Animation First est un honneur pour l’équipe d’Asobo Studio et un vrai rendez-vous culturel à la rencontre du public nord-américain. C’est une opportunité de promouvoir le savoir-faire et l’originalité française.

C’est surtout pour nous une nouvelle occasion de faire découvrir une histoire émouvante, maintes fois nominée et récompensée, qui a marqué des milliers de joueurs à travers le monde.

En quoi Bordeaux a toute sa place à New York? Quelles sont les perspectives pour l’animation et le jeu vidéo sur ce marché ?

La région de Bordeaux s’inscrit comme l’un des viviers de talents français les plus florissants pour le jeu vidéo. Dans un marché concurrentiel fort, l’innovation et la surprise viennent souvent des jeux indépendants. Montrer la richesse de ce que l’écosystème bordelais propose peut surprendre, avec des jeux au rayonnement mondial qui ne sont pas toujours identifiés comme issus de la région Nouvelle Aquitaine (A Plague Tale d’Asobo Studio, Dead Cells de Motion Twin, Northgard  de Shiro Games, le nouveau studio d’Ubisoft…)

 

« Bordeaux a toute sa place sur la scène internationale »
Questions à Jean-François Szlapka, CEO de Solidanim

« Avatar », « Rogue One », « Croc-Blanc », « Alice », « Sante et Cie »… Le point commun de tous ces succès ? Leurs effets spéciaux ont été confiés à Solidanim, le studio le plus connu aux Etats-Unis pour sa technologie révolutionnaire Solidrack et son expertise en matière de motion capture. Son CEO Jean-François Szlapka présentera à Animation First sa dernière réalisation « Notre Dame de Paris, l’épreuve des siècles », un docu-fiction exceptionnel conté par Sophie Marceau. Un acteur de choix pour mettre en lumière la place bordelaise en matière d’innovation technologique dans l’animation et l’audiovisuel.

Pouvez-vous nous en dire plus sur votre actualité 2020 ?
Animation First est l’occasion pour moi de détailler mon implication sur « Notre Dame de Paris ». J’ai supervisé l’ensemble de la fabrication de la partie animation du film, soit environ 50 minutes sur les 90 minutes du film, à commencer par les story-boards jusqu’à la livraison des plans avant colorisation et rendu. Cette dernière étape a été faite par la société Circus basée à Paris.
J’ai notamment dû trouver des solutions techniques et artistiques pour fabriquer la profusion de décors et de personnages présents à l’image (plus de 50 décors, 130 personnages, 300 objets ont été modélisés) car le film a fait le pari ambitieux de raconter l’histoire complète de la cathédrale, scindée en quatre époques principales : 12e, 13e, 18e et 19e siècle.
Le FIAF nous permet d’avoir une visibilité outre-atlantique sur des sujets dont les américains sont friands, à savoir les documentaires historiques. Par ailleurs, en tant que festival d’animation, cela permet de faire des rencontres professionnelles pouvant aboutir à de futures collaborations. New York est une plaque tournante culturelle à la fois tournée vers les US mais aussi vers l’Europe, ce qui peut générer des mélanges intéressants et inattendus.

En quoi Bordeaux a toute sa place à Animation First et dans le monde de l’animation ?
Bordeaux, en tant que ville qui mise désormais depuis plusieurs années sur le développement de sa filière Cinéma et Animation, a toute sa place dans des événements internationaux de ce style. Nous sommes bien placés pour pouvoir en parler car SolidAnim a fait le pari depuis presque 3 ans d’y installer son siège, auparavant en région parisienne. En plus d’un changement de cadre de vie plus agréable, la ville attire des talents qui n’ont plus envie de vivre dans la capitale, On constate aussi que des français partis travailler à l’étranger préféreront revenir à Bordeaux pour les mêmes raisons, pour s’installer à nouveau en France.

Travaillez-vous déjà à d’autres projets ?
Je suis en train de mettre en place la chaîne de fabrication d’une série d’animation 3D basée sur l’univers de « Tara Duncan », la série littéraire de fantasy à succès de l’auteure Sophie Audouin-Mamikonian.

X