Une saison culturelle Liberté !

Du siècle des lumières à l’esprit de l’océan

Du 20 juin au 20 août, Bordeaux va hisser les couleurs de la « Liberté ! », s’inscrivant dans une dynamique qui, de la philosophie des Lumières, investit tous les champs de l’émancipation des êtres humains, jusqu’au surf, moins un sport de l’extrême, pratiqué sur la côte Atlantique depuis les années 1950, qu’un mode de vie, désormais fondé sur le dépassement de soi.

Au-delà des siècles et des postures qui semblent a priori les séparer, l’horizon réunit ces deux disciplines en une même vague, à la fois imprévisible et attendue – une même vague qui incarne et conditionne le sentiment de liberté.

De l’océan que défièrent Magellan ou Christophe Colomb, de l’eau symbole de la création, à l’estuaire ou aux rivières que remonte la vague frondeuse du mascaret, l’eau libératrice, à la fois fluide et puissante, est l’élément-matériau qui structure la saison culturelle 2019.

De la fête du fleuve, en ouverture, au spectacle Ex Anima du théâtre équestre Zingaro en clôture, une centaine de propositions artistiques en rythmeront la programmation. Celle-ci s’inscrit – à l’instar de la précédente saison 2017 consacrée aux paysages – au cœur des territoires, en étroite collaboration avec les acteurs et les institutions culturelles, aux côtés desquels sont invitées des personnalités artistiques amenées à confronter, à conjuguer leurs points de vue en une vision kaléidoscopique inventive, composant un laboratoire à ciel ouvert qui combine le temps, le présent et la géographie dans toute la diversité des expressions créatives.

Voir la présentation de la saison culturelle

A noter que certaines expositions jouent les prolongations pour notre plus grand plaisir !

it rains, it rains – Ruth Ewan, Capc musée d’art contemporain – jusqu’au 22 septembre
Harry Gruyaert – Rivages, Base sous-marine – jusqu’au 22 septembre
John Akomfrah – Vertigo Sea, Base sous-marine – jusqu’au 22 septembre
Martin Parr – Life’s a beach, grilles du Jardin Public – jusqu’au 24 septembre
La passion de la Liberté. Des lumières au romantisme, Galerie des Beaux-Arts – jusqu’au 13 octobre
in-servitude, arc en rêve centre d’architecture – jusqu’au 3 novembre
Rêver la ville, Bordeaux Patrimoine Mondial (Ciap) – jusqu’au 5 janvier
La déferlante surf, Musée d’Aquitaine – jusqu’au 5 janvier 2020
Memphis Plastic Field, Musée des Arts décoratifs et du Design – jusqu’au 5 janvier
Histoire de l’Art cherche personnages, Capc musée d’art contemporain – jusqu’au 2 février
Gonzalo Borondo – Merci, Temple des Chartronstous les week-ends (de 11h à 19h) jusqu’au 22 septembre

X